ACTUALITÉS & RENCONTRES

Réseau
Publié le 28/05/2024

Entreprendre à plusieurs, chez Élan créateur : c’est possible (et ça marche !)

Antoine et Tiphaine

Entre les ateliers et les diverses rencontres d’entrepreneurs, le collectif représente l’un des avantages à entreprendre au sein de la CAE. Mais certains vont encore plus loin et décident de s’associer sous une même activité ! C’est le cas d’Un brin de paysage, activité de paysagisme basée à Guichen.

De un à trois salariés : entreprendre en collectif

L’aventure démarre en 2017, lorsque Antoine lance son activité : Un brin de Paysage. Pendant deux ans, il est seul aux commandes, à mi-temps, et ne propose que des prestations d’entretien. 

Assez rapidement, un constat s’impose : de nombreux clients lui demandent également de la création afin de n’avoir qu’un seul prestataire pour tous les travaux du jardin. Ce développement est impossible pour Antoine en restant seul, il recrute donc un stagiaire, Mickael, qui devient rapidement salarié de l’activité.

En 2022, Tiphaine rejoint le duo à l’occasion d’un stage, suite à une reconversion professionnelle. S’ensuit un CDD avant de rejoindre officiellement l’activité au sein d’Élan créateur, en CESA (Contrat d’entrepreneur salarié associé).

Ces deux arrivées amènent l’activité à se développer, mais enrichissent aussi humainement Un brin de paysage. 

Quand Mickael décide de quitter l’équipe, en 2023, Antoine comprend qu’il a besoin d’un vrai binôme associé. Il souhaite dorénavant être épaulé pour partager les décisions, définir le cap à suivre, partager les tâches et la charge mentale.

Entreprendre en binôme d’associés : pour une meilleure qualité de vie

Avec Tiphaine, le sujet du sociétariat à la CAE est venu naturellement. Le binôme d’Antoine est donc tout trouvé !

Tiphaine prend rapidement en responsabilité et monte en compétences pour pouvoir co-piloter l’activité. Au quotidien, cela se matérialise notamment par plus de temps d’échanges pour fluidifier le travail.

Aidés de la coopérative, Antoine et Tiphaine mettent au point une convention de binôme qui définit les règles qu’ils se fixent en termes de salaire, tâches, organisation, etc. Une convention qu’ils revoient chaque début d’année et qui leur permet de partager les moments positifs comme négatifs. Ces différents temps d’échanges mettent en musique leurs profils complémentaires et les aident à relativiser et prendre du recul. À deux, ils ont deux fois plus de chance de trouver des solutions. 

Depuis la montée en compétences de Tiphaine, l’équilibre est trouvé et le binôme trouve plaisir à travailler dans de meilleures conditions. Tiphaine a amené du confort dans le travail : elle a notamment insisté pour compter les heures, alléger le planning, s’outiller sur les investissements et  a amélioré le dépôt. Dorénavant, le temps d’organisation est collectif, ce qui est agréable pour les deux entrepreneurs.

Toutefois, le collectif va plus loin encore pour le binôme qui participe activement à un groupe d’échange avec d’autres entrepreneurs travaillant sur les végétaux et le bois : élagueur, menuisiers, formateur en éco-construction, etc. Des rencontres qui leurs permettent d’échanger sur leurs pratiques et de porter des projets à plusieurs.

La souplesse de la coopérative et l’accompagnement ont permis à Un brin de paysage d’évoluer et de prendre du recul. Les deux entrepreneurs apprécient le cadre rassurant qui leur permet de se développer et d’avoir des avantages sociaux.

Et maintenant ? Antoine et Tiphaine sont en phase et ont trouvé leur rythme : ils n’ont pas envie de grossir à tout prix, mais continuent d’améliorer leur confort de travail et leur organisation petit à petit.

PARTAGER
LIEU

7 rue Armand Herpin Lacroix
35000 Rennes
France